©2018 by Uriel Aviges.

  • Rav Uriel Aviges

Vayishlah 5775

Dans ce cours nous parlons de la rationalité opposée a la jalousie. Essav est l'homme de la raison, la raison est toujours basée sur le plaisir et la jouissance du corps. Etre rationnel c'est chercher le bien être, mais la recherche du bien être n'aboutit qu'a détruire la jouissance spontanee du corps qui devient une construction de l'esprit. Itshak aime Essav par ce qu'il a compris que le cheminement hédoniste d'Essav aboutit a la robotisation et a l'annulation totale de la conscience du corps. Jacob répond a la demarche d'Essav par une jalousie enragée.



Les documents

Texte 1

Les enfants ayant grandi, Ésaü devint un habile chasseur, un homme des champs, tandis que Jacob, homme inoffensif, vécut sous la tente. 28 lsaac préférait Ésaü parce qu'il mettait du gibier dans sa bouche; mais Rébecca préférait Jacob. 29 Un jour Jacob faisait cuire un potage quand Ésaü revint des champs, fatigué. 30 Ésaü dit à Jacob: "Laisse-moi avaler, je te prie, de ce rouge, de ce mets rouge, car je suis fatigué." C'est à ce propos qu'on le nomma Édom. 31 Jacob dit: "Vends-moi d'abord ton droit d'aînesse." 32 Ésaü répondit: "Certes! Je marche à la mort; à quoi me sert donc le droit d'aînesse?" 33 Jacob dit: "Jure le moi dès à présent." Et il lui fit serment et il vendit son droit d'aînesse à Jacob. 34 Jacob servit à Ésaü du pain et un plat de lentilles; il mangea et but, se leva et ressortit. C'est ainsi qu'Ésaü dédaigna le droit d'aînesse.

Les enfants grandirent. ‘Essaw devint Aussi longtemps qu’ils étaient petits, on ne pouvait pas les reconnaître à leur conduite, personne ne prenait garde à leur caractère. Arrivés à l’âge de treize ans, l’un s’est dirigé vers les écoles et l’autre vers l’idolâtrie (Beréchith raba 63, 10).

Connaissant la chasse Sachant attraper et tromper son père par des paroles. Il demandait : « Père ! Comment prélève-t-on la dîme sur le sel et sur la paille ? », lui faisant ainsi croire qu’il observait minutieusement les mitswoth.

Un homme des champs A prendre au pied de la lettre : un oisif chassant à l’arc bêtes et oiseaux.

Texte 2

Puis, l'Éternel apparaissait au sommet et disait: "Je suis l'Éternel, le Dieu d'Abraham ton père et d'Isaac; cette terre sur laquelle tu reposes, je te la donne à toi et à ta postérité.

Et Eloqim de Yits‘haq Il est vrai que, nulle part dans le texte, le Saint béni soit-Il n’a associé de leur vivant Son nom à celui des justes, en écrivant « Eloqim d’un tel », car il est écrit : « même en Ses saints Il n’a pas confiance » (Iyov 15, 15). Ici, cependant, Il a uni Son nom à celui de Yits‘haq, parce que sa vue s’était assombrie et qu’il était obligé de rester chez lui. Il était donc comme mort, et son penchant au mal l’avait quitté, [de sorte qu’il était devenu hors d’état de pécher] (Midrach tan‘houma guemara).

שמות רבה (וילנא) פרשת שמות פרשה א

כיוצא בו (שם /בראשית/ כה) ויאהב יצחק את עשו, לפיכך יצא לתרבות רעה על אשר לא רידהו, כמו ששנינו חמש עבירות עבר עשו הרשע באותו היום, בא על נערה המאורסה, והרג את הנפש, וכפר בתחיית המתים, וכפר בעיקר, ובזה את הבכורה, ועוד שתאב מיתת אביו, וביקש להרוג את אחיו,

Et Itzhak aimais essav. C’est pour cette raison qu’il est sortit  «vers une mauvaise culture ». Par ce que son père ne l’avais pas subjugue, comme le dit le verset essav le rasha a fait 5 fautes ce jours la. Il a eu des relations avec une jeune fille fiancée, il a tue quelqu’un, il a réfuté la résurrection des morts, et il a rejeté le principal, il a dédaigné le droit d’ainesse, et il a désiré la mort de son père et il a voulu tuer son père.

ריקאנטי בראשית פרק כה

יאהב יצחק את עשו כי ציד בפיו ורבקה אוהבת את יעקב [שם כח]. הרמז המופלא כי מדת הדין של מעלה נותנת שפע ויניקה לעשו הנזכר, אף חובב עמים. אמנם השכינה אוהבת יעקב, וכבר ידעת זה.

lsaac préférait Ésaü parce qu'il mettait du gibier dans sa bouche; mais Rébecca préférait Jacob. Cela fait alusion a l’atribut de la justice divine  qui donne la puissance et qui nourit essav, comme le verset dit « il aime les nations », cependant la chehinah aime jacob.

פרקי דרבי אליעזר (היגר) - "חורב" פרק לח

חושים בן דן היה פגום באזנו ובלשונו, אמ' להם מפני מה אנחנו יושבין כאן, הראהו באצבעו אמ' לו בשביל האיש הזה שאינו מניח אותנו לקבור את יעקב, שלף את חרבו והתיז את ראשו של עשו ונכנס הראש לתוך מערת המכפלה, ואת גוייתו שלח לארץ אחוזתו בהר שעיר, מה עשה יצחק אחז בראשו של עשו והיה מתפלל לפני הב"ה ואמ' לפניו רבון כל העולמים יוחן רשע בל למד צדק

Houchim le fil de dan entendait mal et parlait mal, il a dit a ses frères « pourquoi sommes nous assis ? » il lui on montre essav en disant « c’est a cause de cet homme, qui ne nous laisse pas enterrer notre père Jacob ». Il a prit son glaive et il a coupe la tete d’essav, et la tête d’essav a roule dans la grotte de Mahpelah, et le corps a été rejeté a l’extérieur dans la terre de son héritage sur le mont Séir. Qu’a fait Isaak : «  il a prit la tete d’essav  et il a prie devant D en disant :« maitre du monde ai pitié de ce rasha qui n’a pas appris la justice »

Texte

Jacob fut fort effrayé et plein d'anxiété. II distribua son monde, le menu, le gros bétail et les chameaux en deux bandes, 9 se disant: "Si Ésaü attaque l'une des bandes et la met en pièces, la bande restante deviendra une ressource."

Rashi

Le camp restant sera sauvé Malgré ‘Essaw, car je me battrai avec lui. Ya’aqov s’est préparé de trois manières à sa rencontre avec ‘Essaw : par des cadeaux, par la prière et par la préparation au combat. Par le cadeau : « l’offrande passa devant lui » (verset 22), par la prière : « Eloqim de mon père Avraham ! » (verset 10), par la préparation au combat : « le camp restant sera sauvé ».

Les fils de Jacob vinrent dépouiller les cadavres et pillèrent la ville qui avait déshonoré leur sœur: 28 leur menu bétail, leur gros bétail, leurs ânes, ce qu'ils avaient à la ville, ce qu'ils avaient aux champs, ils le ravirent. 29 Tous leurs biens, tous leurs enfants et leurs femmes, ils les emmenèrent et les dépouillèrent, avec tout ce qui était dans les maisons. 30 Jacob dit à Siméon et à Lévi: "Vous m'avez rendu malheureux en me mettant en mauvaise odeur chez les habitants du pays, le Cananéen et le Phérézéen; moi, je suis une poignée d'hommes, ils se réuniront contre moi et me frapperont et je serai exterminé avec ma famille." 31 Ils répondirent: "Devait-on traiter notre sœur comme une prostituée?"

Rachel, voyant qu'elle ne donnait pas d'enfants à Jacob, conçut de l'envie contre sa sœur et elle dit à Jacob." Rends moi mère, autrement j'en mourrai!"

Donne-moi Est-ce là ce que ton père a fait à ta mère ? N’a-t-il pas prié pour elle ? !

Et s’il n’y en a pas je suis morte D’où l’on apprend que celui qui n’a pas d’enfants est considéré comme mort (Nedarim 64b, Beréchith raba 71, 6).

Kidushin 31

R. Jacob b. Abbahu asked Abaye: ‘I, for instance, for whom my father pours out a cup [of wine] and my mother mixes it5 on my returning from the school, what am I to do’?6 — ‘Accept it from your mother,’ he replied: ‘but not from your father; for since he is a scholar, he may feel affronted.’(Though he loves you and does it willingly, he may feel that his son should not permit a scholar to perform these services for him).