©2018 by Uriel Aviges.

  • Rav Uriel Aviges

Toldot 5777



Les documents

Gen 25 11

Après la mort d'Abraham, le Seigneur bénit Isaac, son fils. Isaac s'établit prés de la source du Vivant-qui-me-voit.

Rashi

Ce fut, après la mort d’Avraham, que Eloqim bénit Dieu a apporté à Yits‘haq les consolations que l’on doit à ceux qui sont en deuil (Sota 14a). Autre explication : Bien que le Saint béni soit-Il eût confié les bénédictions à Avraham, celui-ci craignait de bénir Yits‘haq, parce qu’il prévoyait qu’il donnerait un jour naissance à ‘Essaw. Il a dit : « Que vienne le Maître des bénédictions bénir qui bon lui semblera ! ». C’est alors que le Saint béni soit-Il est venu bénir Yits‘haq.

Parasha

Ceci est l'histoire d'Isaac, fils d'Abraham: Abraham engendra Isaac. 20 Isaac avait quarante ans lorsqu'il prit pour épouse Rébecca, fille de Bathuel, l'Araméen, du territoire d'Aram, sœur de Laban, l'Araméen. 21 Isaac implora l’Éternel au sujet de sa femme parce qu'elle était stérile; l'Éternel accueillit sa prière et Rébecca, sa femme, devint enceinte. 22 Comme les enfants s'entre poussaient dans son sein, elle dit "Si cela est ainsi, à quoi suis-je destinée!" Et elle alla consulter le Seigneur. 23 Le Seigneur lui dit: "Deux nations sont dans ton sein et deux peuples sortiront de tes entrailles; un peuple sera plus puissant que l’autre et l’aîné obéira au plus jeune." 24 L'époque de sa délivrance arrivée, il se trouva qu'elle portait des jumeaux. 25 Le premier qui sortit était roux et tout son corps pareil à une pelisse; on lui donna le nom d'Ésaü. 26 Ensuite naquit son frère tenant de la main le talon d'Ésaü et on le nomma Jacob. Isaac avait soixante ans lors de leur naissance. 27 Les enfants ayant grandi, Ésaü devint un habile chasseur, un homme des champs, tandis que Jacob, homme inoffensif, vécut sous la tente. 28 lsaac préférait Ésaü parce qu'il mettait du gibier dans sa bouche; mais Rébecca préférait Jacob. 29

Rashi

Les enfants grandirent. ‘Essaw devint Aussi longtemps qu’ils étaient petits, on ne pouvait pas les reconnaître à leur conduite, personne ne prenait garde à leur caractère. Arrivés à l’âge de treize ans, l’un s’est dirigé vers les écoles et l’autre vers l’idolâtrie (Beréchith raba 63, 10).

Connaissant la chasse Sachant attraper et tromper son père par des paroles. Il demandait : « Père ! Comment prélève-t-on la dîme sur le sel et sur la paille ? », lui faisant ainsi croire qu’il observait minutieusement les mitswoth.

Un homme des champs A prendre au pied de la lettre : un oisif chassant à l’arc bêtes et oiseaux.

Intègre Il ne connaissait rien de tout cela. Tel était son cœur, telle était sa parole [c’est-à-dire : il était totalement sincère]. Celui qui n’est pas habile à tromper autrui est appelé tam (« intègre »).

Habitait les tentes La tente de Chem et celle de ‘Evèr.

 Ésaü, âgé de quarante ans, prit pour femmes Judith, fille de Beéri le Héthéen et Bâsemath, fille d'Élôn le Héthéen. 35 Elles furent une amère affliction pour Isaac et pour Rébecca.  II arriva, comme Isaac était devenu vieux, que sa vue s'obscurcit. Un jour, il appela Ésaü, son fils aîné et lui dit: "Mon fils!" II répondit: "Me voici." 2 Isaac reprit "Vois, je suis devenu vieux, je ne connais point l'heure de ma mort. 3 Et maintenant, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc; va aux champs et prends du gibier pour moi. 4 Fais m'en un ragoût comme je l'aime, sers-le moi et que j'en mange afin que mon cœur te bénisse avant ma mort.

Rashi

Agé de quarante ans ‘Essaw est comparé à un porc, ainsi qu’il est écrit : « que le porc de la forêt la mutile » (Tehilim 80, 14). Cet animal, lorsqu’il est couché, étend ses pattes pour montrer ses sabots, comme pour dire : « Voyez, je suis pur, [puisque j’ai le sabot fendu] ! ». Il en va de même des princes de ‘Essaw : ils volent et pillent, tout en se donnant des airs de gens honnêtes. Pendant toutes ces quarante années, ‘Essaw enlevait des femmes à leurs maris et leur faisait violence, et lorsqu’il eut atteint cet âge, il dit : « Mon père a pris femme à l’âge de quarante ans. Je vais faire de même ! » (Beréchith raba 65, 1).

Une amertume d’esprit Le mot morath a le sens de « rébellion », comme dans : « vous avez été rebelles (mamrim) » (Devarim 9, 24). Toutes leurs actions étaient cause de courroux et de chagrin...

... Pour Yits‘haq et pour Rivqa Parce qu’elles pratiquaient l’idolâtrie (Beréchith raba 65, 4).

Ses yeux étaient affaiblis Par la fumée des offrandes idolâtres de ces femmes (Midrach tan‘houma 8). Autre explication : Au moment où il avait été lié sur l’autel et où son père était sur le point de l’immoler, au même instant, les cieux s’étaient ouverts et les anges servants avaient vu cela et avaient pleuré. Leurs larmes avaient coulé et étaient tombées dans ses yeux. Voilà pourquoi ses yeux s’étaient affaiblis (Beréchith raba 65, 6). Autre explication : afin que ce soit Ya’aqov qui reçoive les bénédictions (Beréchith raba 65, 8).

Livre des rois 1, 1

1 Le roi David était vieux, chargé de jours; on l'enveloppait de vêtements, sans qu'il en fût réchauffé.  2 Ses serviteurs lui dirent: "Que l'on cherche, pour mon seigneur le roi, une jeune fille vierge, qui se tiendra devant le roi, et aura soin de lui; elle reposera dans tes bras, et la chaleur reviendra à mon seigneur le roi."  3 On chercha une belle jeune fille dans tout le territoire d'Israël; on trouva Abisag, la Sunamite, et on l'amena au roi.  4 Or, la jeune fille était fort belle.  Elle devint la garde du roi et elle le servit; mais le roi n'eut pas commerce avec elle.  5 Adonias, fils de Hagghit, laissait percer son ambition en disant: "C'est moi qui serai roi."  Il se procura un char et des écuyers, se faisant précéder de cinquante coureurs.  6 Jamais son père ne l'avait contrarié en disant: "Pourquoi agis-tu ainsi?"  Il était d'ailleurs d'une grande beauté, et il était venu au monde après Absalon.  7 Il eut des pourparlers avec Joab, fils de Cerouya, et le pontife Ebiathar, qui se rallièrent à son parti.  8 Pour le pontife Çadok, Benaïahou, fils de Joïada, le prophète Nathan, Séméi et Réi, et les vaillants de David, ils ne suivirent point Adonias.  9 Adonias fit égorger des pièces de menu et de gros bétail et des animaux engraissés, près de la pierre de Zohéleth, qui est à côté d'En-Roghel; il convia tous ses frères, les fils du roi, et tous les Judaïtes, serviteurs du roi.  10 Mais Nathan le prophète, Benaïahou, les Vaillants, et Salomon, son frère, il ne les convia point.  11 Nathan dit à Bethsabée, mère de Salomon: "N'as-tu pas ouï dire qu'Adonias, fils de Hagghit, s'est fait roi? Notre maître David l'ignore.  12 Eh bien! Écoute, je veux te donner un conseil, et tu sauveras ta vie et celle de ton fils Salomon.  13 Va, entre chez le roi David, et dis-lui: "N'est-il pas vrai, seigneur, que tu as juré à ta servante en disant: Certes, Salomon, ton fils, régnera après moi, c'est lui qui sera assis sur mon trône?  Pourquoi donc Adonias règne-t-il?"  14 Or, tandis que tu seras en train de parler ainsi au roi, moi, j'entrerai sur tes pas et je confirmerai tes paroles." 15 Bethsabée alla trouver le roi dans sa chambre.  (Le roi était fort âgé, et Abisag, la Sunamite, le servait.)  16 Bethsabée s'inclina et se prosterna devant le roi, qui lui dit: "Que veux-tu?"  17 Elle lui répondit: "Seigneur, tu as juré à ta servante par l'Eternel, ton Dieu, en disant: Salomon, ton fils, régnera après moi, et c'est lui qui sera assis sur mon trône.  18 Et maintenant, voici qu'Adonias règne et, à l'heure présente, seigneur, tu l'ignores!  19 Il a tué une grande quantité de bœufs, de bêtes grasses, de menu bétail, et il a convié tous les fils du roi, Ebiathar, le pontife, Joab, le général d'armée; et Salomon, ton serviteur, il ne l'a pas convié.  20 Quant à toi, seigneur, les yeux de tout Israël sont fixés sur toi, pour que tu lui

déclares qui succèdera sur le trône à mon seigneur le roi.  21 Et il arrivera, lorsque mon seigneur le roi sera allé reposer avec ses pères, que moi et mon fils Salomon nous serons traités de rebelles."  22 Elle parlait encore au roi, lorsque parut Nathan, le prophète.  23 On l'annonça au roi, disant: "Voici Nathan, le prophète."  Il entra en présence du roi et se prosterna devant lui, la face contre terre.  24 Et il dit: "Est-ce toi, mon seigneur le roi, qui as dit: Adonias régnera après moi, et c'est lui qui s'assiéra sur mon trône?  25 De fait, il est descendu aujourd'hui tuer des bœufs, des bêtes engraissées et des brebis en quantité; il a invité tous les fils du roi, les chefs de l'armée, le prêtre Ebiathar; et voici qu'ils mangent et boivent en sa présence, criant: "Vive le roi Adonias!"  26 Pour moi moi ton serviteur et le pontife Çadok, et Benaïahou, fils de Joïada, et ton serviteur Salomon, il ne nous a pas invités. 27 Est-ce au nom de mon maître le roi qu'a eu lieu une telle chose, et sans que tu aies fait connaître à ton serviteur celui qui succèdera sur le trône au roi mon maître?"  28 Le roi David dit alors: "Faites venir Bethsabée."  Elle entra chez le roi et se tint debout devant lui.  29 Et le roi jura en ces termes: "Par le Dieu vivant, qui a sauvé ma vie de tout danger!  30 comme je t'ai juré par l'Eternel, Dieu d'Israël, en disant que Salomon, ton fils, régnera après moi, et qu'il me remplacera sur le trône, ainsi ferai-je aujourd'hui."  31 Bethsabée s'inclina, la face contre terre, et se prosterna aux pieds du roi, en disant: "Vive à jamais le roi David, mon seigneur!"  32 Puis le roi David dit: "Appelez-moi le pontife Çadok, le prophète Nathan et Benaïahou, fils de Joïada."  Et ils vinrent devant le roi,  33 qui leur dit: "Faites-vous accompagner par les serviteurs de votre maître; vous ferez monter Salomon, mon fils, sur ma propre mule, et vous le conduirez vers le Ghihôn.  34 Là, Çadok, le pontife, et Nathan, le prophète, le sacreront roi d'Israël; vous sonnerez du cor et vous direz: "Vive le roi Salomon!" 35 Vous remonterez à sa suite, et il ira s'asseoir sur mon trône; c'est lui qui doit régner à ma place, et c'est lui que j'ai institué chef d'Israël et de Juda."  36 Benaïahou, fils de Joïada, répondit au roi: "Amen! Soit ainsi voulu par l'Eternel, Dieu du roi mon maître!  37 Comme l'Eternel a été avec le roi mon maître, ainsi soit-il avec Salomon, et puisse-t-il rendre son trône encore plus grand que celui de mon seigneur le roi David!"  38 Le pontife Çadok, le prophète Nathan et Benaîahou, fils de Joïada, descendirent, avec les Kerythi et Pelêthi, firent monter Salomon sur la mule du roi David, et le conduisirent vers le Ghihôn.  39 Le pontife Çadok, avec le cornet d'huile qu'il avait pris dans la Tente, oignit Salomon; on sonna du cor, et tout le peuple dit: "Vive le roi Salomon!"  40 Et tout le peuple monta à sa suite, faisant résonner les flûtes, se livrant à une grande allégresse; leurs cris ébranlaient la terre.

41 Adonias et tous ses convives, qui achevaient de manger, l'entendirent; et Joab, en percevant le son du cor, demanda: "D'où vient ce bruit de la ville en émoi?"  42 Il parlait encore, lorsqu'il vit venir Jonathan, fils du prêtre Ebiathar.  "Viens, dit Adonias, car tu es un vaillant homme et porteur de bonnes nouvelles."  43 Jonathan répondit à Adonias: "En vérité, le roi David, notre maître, a donné la royauté à Salomon.  44 Il a envoyé, pour l'accompagner, le pontife Çadok, le prophète Nathan, Benaïahou, fils de Joïada, les Kerêthi et Pelêthi, et on l'a fait monter sur la mule du roi.  45 Et le pontife Çadok et le prophète Nathan lui ont donné l'onction royale près du Ghihôn, et ils sont revenus de là tout joyeux, et la cité est pleine d'émoi.  De là le bruit que vous avez entendu.  46 De plus, Salomon s'est assis sur le trône royal.  47 Bien mieux, les serviteurs du roi sont venus féliciter notre maître, le roi David, en disant: "Puisse le Seigneur rendre le nom de Salomon plus illustre encore que ton nom, et son trône plus grand que le tien!"  Et le roi s'est prosterné sur sa couche.  48 Puis il s'est exprimé ainsi: Béni soit l'Eternel, Dieu d'Israël, qui a donné aujourd'hui un occupant à mon trône et m'en a rendu témoin!"  49 Saisis d'effroi, tous les invités d'Adonias se levèrent et se dirigèrent chacun de son côté.  50 Pour Adonias, craignant Salomon, il se leva également et alla embrasser les cornes de l'autel.  51 Salomon en fut informé en ces termes: "Voici, Adonias a pris peur du roi Salomon, il est allé saisir les cornes de l'autel et a dit: Que le roi Salomon m'affirme sous serment aujourd'hui qu'il ne fera point périr son serviteur par le glaive!"  52 Salomon dit alors: "S'il se conduit en homme de bien, pas un de ses cheveux ne tombera à terre; mais si un acte pervers lui est imputable, il mourra."  53 Le roi Salomon envoya des gens, qui le firent descendre de l'autel, et il vint se prosterner devant le roi Salomon, qui lui dit: "Rentre en ta demeure."

רלב"ג מלכים א פרק א פסוק א

ובחרו לו שיתחמם בחום נערה בתולה מפני שיתקבצו סבות רבות אל שתחממהו האחת מצד אשר בה והשנית מצד התחממה בהיותה עם הזכר והתעוררה למשגל והשלישית כי הוא ג"כ יתעורר טבעו לקראתם מצד יפיה והיותה בתולה וזה יהיה סבה אל שיתחמם מעצמו:

Et ils ont chosit une fille vierge, pour plusieurs raisons, puisqu’elle pouvait le rechaufer par sa chaleure naturelle, et puisqu’elle été vierge, l’excitation sexuelle allait la réchauffer encore plus et David aussi aurait été excité sexuellement et donc il allait se réchauffer

Talmud Sanhedrin 22 a

What are the facts regarding Abishag? — It is written: King David was old, stricken in years etc. His servants said unto him, Let there be sought etc. Further it is written, They sought for him a fair damsel etc.; and it is written, And the damsel [Abishag] was very fair, and she became a companion to the king and ministered unto him.27  She said to him, 'Let us marry,' but he [David] said: 'Thou art forbidden to me. (Since he had already the allotted number of eighteen wives.) 'When courage fails the thief, he becomes virtuous, (So taunting him with impotence)  she gibed. Then he said to them [his servants], 'Call me Bath-Sheba'. And we read: And Bath-Sheba went to the king into the chamber.30  Rab Judah said in Rab's name: On that occasion Bath-Sheba dried herself thirteen times.31

R. Shaman b. Abba said: Come and see with what great reluctance is divorce granted; King David was permitted yihud [with Abishag], yet not divorce [of one of his wives].32

מַה-שֶּׁהָיָה כְּבָר הוּא, וַאֲשֶׁר לִהְיוֹת כְּבָר הָיָה; וְהָאֱלֹהִים, יְבַקֵּשׁ אֶת-נִרְדָּף

Ce qui existait dans le passé existe à présent; ce qui sera dans l'avenir a été antérieurement: Dieu veut la continuité.

תורה תמימה קהלת פרק ג פסוק טו

והאלהים יבקש את נרדף - רבי יוסי אומר, לעולם אלהים מבקש את הנרדף, בין צדיק רודף צדיק בין רשע רודף צדיק בין רשע רודף רשע [ואפילו צדיק רודף רשע] האלהים יבקש את הנרדףסה) [שם]:

והאלהים יבקש את נרדף - א"ר יוסי ב"ר נהוראי, לעולם הקדוש ברוך הוא מבקש קרבתן של נרדפים מן הרודפים, שכן מצינו הבל נרדף מפני קין כתיב וישע ה' אל הבל וכן בנח ובני דורו ובאברהם עם נמרודסו) וביצחק עם פלשתיםסז) וביעקב עם עשו וביוסף עם אחיו ובמשה עם פרעה ובדוד עם שאול ובשאול עם פלשתים ובישראל עם האומות. ואפילו בקרבנות כן, אמר הקדוש ברוך הוא, שור נרדף מפני ארי, עז מפני נמר, כבש מפני זאב, לא תקריבו לפני הרודפים אלא מן הנרדפים, שנאמר שור או כשב או עז וגו' ירצה לקרבן [שם]:

D recherche le poursuivi rabi yossi dit, toujours D recherche le poursuivi, que ce soit un juste qui poursuit un autre juste, que ce soit un racha qui poursuit un tsadik, que ce soit un racha qui poursuit un autre racha, et meme lorsqu’un juste poursuit un racha, D recherche le poursuivi

Toujours D se rapproche de ceux qui sont poursuivis puisque l’on voit Havel poursuivi par Caïn, et il est écrit et D agréa le sacrifice de Havel, et ainsi avec Noah et le gens de sa génération, et Abraham avec Nemrod, et Isaak avec les philistins, et Ya’aqov avec essav, et yossef avec ses frères, et moshe avec pharaon, et David avec Saül, et Saül avec les philistins, et Israël aves les nations, c’est pour cela que dans les sacrifices c’est la même chose, D n’a choisi que des animaux pourchassés.

ויקרא רבה (מרגליות) פרשת שמיני פרשה יג

ואת החזיר, זו אדום, והוא גרה לא יגר, שלא גררה מלכות אחריה. ולמה נקרא שמה חזיר, שמחזרת עטרה לבעלה

Le « hazir » le cochon, c’est Edom et pourquoi est-elle appelée « hazir » ? Par ce qu’elle rapporte sa couronne son proprietaire.