©2018 by Uriel Aviges.

  • Rav Uriel Aviges

Bechalah 5775

Dans ce cours nous parlons des certitudes et des doutes. L'homme est il dupe de ses propres certitudes ? N'est on pas plus honnête lorsque l'on reste dans le doute? Pour Maimonide la sensibilité est liée au manque de conviction, plus un homme manque de conviction plus il est sensible et moins il est courageux. Mais dans la religion mieux vaut-il être sensible ou courageux?



Les documents

Et il sera écrit comme symbole sur ton bras et comme fronteau entre tes yeux, que d'une main puissante l'Éternel nous a fait sortir de l'Égypte. "Or, lorsque Pharaon eut laissé partir le peuple, Dieu ne les dirigea point par le pays des Philistins, lequel est rapproché parce que Dieu disait: "Le peuple pourrait se raviser à la vue de la guerre et retourner en Égypte." 18 Dieu fit donc dévier le peuple du côté du désert, vers la mer des Joncs et les enfants d'Israël partirent en bon ordre du pays d'Égypte.

Rashi

Et pour fronteaux entre tes yeux Ce sont les tefilin. On les appelle totafoth (« fronteaux ») parce qu’elles comportent quatre cases. En effet, le mot tat veut dire : « deux » en langue katpi et le mot foth veut dire : « deux » en langue afriki (Sanhèdrin 4b). Le grammairien Mena‘hem classe ce mot dans la même catégorie que : « parle (wehatéf) au midi » (Ye‘hezqel 21, 2) et que : « ne parlez (tatifou) pas » (Mikha 2, 6). Il s’agit d’une incitation à parler, tout comme le « mémorial » (verset 9) est une incitation à se souvenir : En voyant les tefilin fixées entre les yeux, on « se souviendra » du miracle et on en « parlera ».

Lorsqu’ils verront la guerre Comme celle dont il est question dans : « Le ‘Amaléqi et le Kena‘ani… descendirent, les battirent… » (Bamidbar 14, 45). S’ils avaient emprunté la route directe, ils auraient rebroussé chemin. Déjà, en utilisant un chemin détourné, ils ont dit : « Donnons-nous un chef et retournons en Egypte ! » (Bamidbar 14, 4). Qu’aurait-ce été s’ils avaient pris la route directe ! (Mekhilta).

Et équipés (‘hamouchim) Le mot ‘hamouchim signifie : « armés » (Mekhilta). Etant donné que Hachem leur a fait traverser un désert, Il les a fait voyager en armes. S’ils étaient passés par une région habitée, Il ne les aurait pas ainsi équipés, mais Il leur aurait fourni ce qu’il faut à des voyageurs qui se déplacent d’une endroit à un autre et qui achètent ce dont ils ont besoin. Mais pour traverser un désert, on a besoin de s’équiper. Ce verset a été inséré pour nous permettre de comprendre la suite des événements, la guerre de ‘Amaleq et celles de Si‘hon, de ‘Og et de Midyan : Comment ont-ils pu, s’ils ne portaient pas d’armes, les battre « à la pointe de l’épée » (infra 17, 13) ? On trouve le même mot dans : « Et vous, vous passerez armés » (Yehochou‘a 1, 14). Le Targoum Onqelos emploie le même mot que dans le verset : « Il arma ses élèves » (Beréchith 14, 14). Autre explication du mot ‘hamouchim : Ils sont sortis d’Egypte à raison de un sur cinq (‘hamicha), les quatre cinquièmes étant morts pendant les trois jours de ténèbres (Mekhilta).

De peur que le peuple ne se ravise Et, se mettant à réfléchir sur son départ, ne décide de retourner en Egypte.

Fin de la parasha

Amalec survint et attaqua Israël à Refidim. 9 Moïse dit à Josué: "Choisis des hommes et va livrer bataille à Amalec; demain, je me tiendrai au sommet de cette colline, la verge divine à la main." 10 Josué exécuta ce que lui avait dit Moïse, en livrant bataille à Amalec, tandis que Moïse, Aaron et Hour montèrent au haut de la colline. 11 Or, tant que Moïse tenait son bras levé, Israël avait le dessus; lorsqu'il le laissait fléchir, c'est Amalec qui l'emportait. 12 Les bras de Moïse s'appesantissant, ils prirent une pierre qu'ils mirent sous lui et il s'assit dessus; Aaron et Hour soutinrent ses bras, l'un de çà, l'autre de là et ses bras restèrent fermes jusqu'au coucher du soleil. 13 Josué triompha d'Amalec et de son peuple, à la pointe de l'épée. 14 L'Éternel dit à Moïse: "Consigne ceci, comme souvenir, dans le Livre et inculque-le à Josué: ‘que je veux effacer la trace d'Amalec de dessous les cieux.’ " 15 Moïse érigea un autel, qu'il nomma: "Dieu est ma bannière." 16 Et il dit: "Puisque sa main s'attaque au trône de l'Éternel, guerre à Amalec de par l'Éternel, de siècle en siècle!"

Lettre de Maimonides au sultan

"וכן כאשר יבאו לאלו הפחותים טובה מטובות הזמן  תגדל שמחתם בזה ויחשב המפחות ההוא למיעוט מוסר נפשו כי השיג טובה גדולה ויוסיף להתגאות ולהתפאר ברוב מה שהשיג מהתענוג וירבה שחקו ושמחתו עד שקצתם ימותו מגודל השמחה ... וסבת זה רכות הנפש וסכלותה באמתת הדברים, ואולם הלמודים הלוקחים מדת הפילוסופים, ומוסרי התורה, הם יקנו לנפשותם .גבורה והם הגבורים באמת"

« Et ainsi lorsqu’il arrive a ces gens inferieurs, une bonne chose, comme il en  arrive de temps en temps, leur joie grandit. Et ces être inferieurs pensent, a cause de la faiblesse de leur morale, qu’ils ont reçu un bienfait extra ordinaire, et ils vont continuer a s’enorgueillir et a se glorifier de ce qu’ils ont reçu des plaisir de ce monde, et ils vont continuer a s’amuser et a se réjouir, au point que certains meurent par un trop plein de joie.  Et la cause de cette maladie, c’est une trop grande sensibilité de l’ame et une grande ignorance de ce qu’est la vérité. Mais ceux qui apprennent les valeurs de la philosophie et la moral de la torah, eux, ils acquiert une puissance dans leur ame, et ce sont eux les véritables puissants »

Exode 3 -15-18

Dieu dit encore à Moïse: "Parle ainsi aux enfants d'Israël: ‘L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, m'envoie vers vous.’ Tel est mon nom à jamais, tel sera mon attribut dans tous les âges. 16 Va rassembler les anciens d'Israël et dis-leur: ‘L'Éternel, Dieu de vos pères, Dieu d’Abraham, d'Isaac et de Jacob, m'est apparu en disant: J'ai fixé mon attention sur vous et sur ce qu'on vous fait en Égypte 17 et j'ai résolu de vous faire monter, du servage de l'Égypte, au territoire du Cananéen, du Héthéen, de l'Amorréen, du Phérézéen, du Hévéen et du Jébuséen, contrée ruisselante de lait et de miel.’ 18 Et ils écouteront ta voix; alors tu iras, avec les anciens d'Israël, trouver le roi d'Égypte et vous lui direz: ‘L'Éternel, le Dieu des Hébreux, s'est manifesté à nous. Et maintenant nous voudrions aller à trois journées de chemin, dans le désert, sacrifier à l'Éternel, notre Dieu’

Sotah 30 b

Our Rabbis taught: R. Jose the Galilean expounded: At the time the Israelites ascended from the Red Sea, they desired to utter a Song; and how did they render the song? The babe lay upon his mother's knees and the suckling sucked at his mother's breast; when they beheld the Shechinah, the babe raised his neck and the suckling released the nipple from his mouth, and they exclaimed: This is my God and I will Praise Him;21  as it is said: Out of the mouths of babes and sucklings hast thou established strength.22  R. Meir used to say: Whence is it that even the embryos in their mothers' womb uttered a song? As it is said,Bless you the Lord in the Congregations, even the Lord, from the fountain of Israel”.( From the fountain' indicates those who were still in the womb.)  But these could not behold [the Shechinah]! — R. Tanhum said: The abdomen became for them a kind of transparent medium and they did behold it.

Choftim 5

Debout, debout, Débora! Eveille-toi, éveille-toi, chante l’hymne! Alerte, ô Barak! Fils d’Abinoam, emmène ta capture! 13 Un faible reste triomphe d’une puissante multitude; l’Eternel m’a fait dompter les forts. Les gens d’Ephraïm ont pris racine en Amalec, à ta suite, ô Benjamin! et près de tes familles; Makhir a produit des législateurs, et plusieurs, dans Zabulon, manient la plume du scribe. 15 Et ces princes d’Issachar, amis de Débora, et Issachar, l’appui de Barak, dans la vallée ils s’étalent à ses pieds. Parmi les groupes de Ruben, grands sont les soucis de la pensée! 16 Pourquoi es-tu resté entre les collines, écoutant le murmure des troupeaux? C’est que, pour les groupes de Ruben, grave est la perplexité d’esprit. 17 Galaad, sur la rive du Jourdain demeure immobile; Dan, qui le retient près des vaisseaux? Aser s’est fixé sur le littoral, il se cantonne près de ses ports... 18 Zabulon, voilà le peuple qui se dévoue à la mort! Lui et Nepthali, seuls au champ de bataille! 19

Sanhedrin 94

Of the increase5  of his government and peace there shall be no end.6  R. Tanhum said: Bar Kappara expounded in Sepphoris, Why is every mem in the middle of a word open, whilst this is closed?7  — The Holy One, blessed be He, wished to appoint Hezekiah as the Messiah, and Sennacherib as Gog and Magog;8  whereupon the Attribute of Justice9  said before the Holy One, blessed be He: 'Sovereign of the Universe! If Thou didst not make David the Messiah, who uttered so many hymns and psalms before Thee, wilt Thou appoint Hezekiah as such, who did not hymn Thee in spite of all these miracles which Thou wroughtest for him?' Therefore it [sc. the mem] was closed.10  Straightway the earth exclaimed: 'Sovereign of the Universe! Let me utter song before Thee instead of this righteous man [Hezekiah], and make him the Messiah.' So it broke into song before Him, as it is written, From the uttermost part of the earth have we heard songs, even glory to the righteous.11  Then the Prince of the Universe12  said to Him: 'Sovereign of the Universe! It [the earth] hath fulfilled Thy desire [for songs of praise] on behalf of this righteous man.'13  But a heavenly Voice cried out, 'It is my secret, it is my secret.'14  To which the prophet rejoined, 'Woe is me, woe is me:15  how long [must we wait]?' The heavenly Voice [again] cried out, 'The treacherous dealers have dealt treacherously; yea, the treacherous dealers have dealt very treacherously:16  which Raba — others say, R. Isaac — interpreted: until there come spoilers, and spoilers of the spoilers.17

Rois 2

C'est en l'Eternel, Dieu d'Israël, qu'il mit sa foi. Aucun ne l'égala parmi les rois de Juda qui lui succédèrent ou parmi ceux qui l'avaient précédé. 6 Il resta attaché à l'Eternel, sans se détourner de lui, observant ses commandements, que l'Eternel avait prescrits à Moïse. 7 Aussi l'Eternel fut-il avec lui; tout ce qu'il entreprenait réussissait il se révolta contre le roi d'Assyrie et ne lui fut plus assujetti. 8 C'est lui qui battit les Philistins jusqu'à ce qu'il se fût emparé de Gaza et de son territoire, depuis la tour des guetteurs jusqu'à la ville fortifiée…. Dans la quatorzième année du règne d'Ezéchias, Sennachérib, roi d'Assyrie, marcha contre toutes les villes fortes de la Judée et s'en empara. 14 Ezéchias, roi de Juda, fit alors transmettre au roi d'Assyrie, à Lakhich, la déclaration suivante: "Je suis coupable; rebrousse chemin, et j'accepterai toutes les conditions que tu m'imposeras." Le roi d'Assyrie exigea alors d'Ezéchias, roi de Juda, trois cents kikkar d'argent et trente kikkar d'or. 15 Ezéchias livra tout l'argent qui se trouvait dans la maison de l'Eternel et dans les trésors du palais royal. 16 Ce fut en ce temps qu'Ezéchias dépouilla de leur or, pour le remettre au roi d'Assyrie, les portes du sanctuaire de Dieu et les linteaux que lui, Ezéchias, roi de Juda, avait fait De Lakhich, le roi d'Assyrie envoya Tartân, Rabsaris et Rabchakè, avec une puissante armée, contre le roi Ezéchias à Jérusalem. Ils se mirent donc en marche et atteignirent Jérusalem. Arrivés là, ils s'établirent près de l'aqueduc de la Piscine supérieure, sur la route qui conduit au Champ des foulons. 18 Ils mandèrent le roi; ce furent Elyakim, fils de Hilkiyyahou, l'intendant du palais, Chebna, le secrétaire, et Yoah, fils d'Assaf, l'archiviste, qui se rendirent auprès d'eux. 19 Rabchakè leur dit: "Veuillez rapporter à Ezéchias ces paroles du grand roi, le roi d'Assyrie: Quel est donc l'appui dans lequel tu mets ta confiance? 20 Tu n'as proféré que de vaines paroles, lorsque la guerre exige, au contraire, de la prudence et de la force. Sur qui donc comptes-tu pour t'être révolté contre moi?