• Rav Uriel Aviges

Nasso 5775

Dans ce cours nous parlons des causes sociales des perversions sexuelles.



Les documents

L'Éternel parla à Moïse en ces termes: 6 "Parle ainsi aux enfants d'Israël: Si un homme ou une femme a causé quelque préjudice à une personne et, par là, commis une faute grave envers le Seigneur, mais qu'ensuite cet individu se sente coupable, 7 il confessera le préjudice commis, puis il restituera intégralement l'objet du délit, augmenté du cinquième, et qui doit être remis à la personne lésée. 8 Si cette personne n'a pas de proche parent à qui l'on puisse restituer l'objet du délit, cet objet, appartenant à l'Éternel, sera remis au pontife; indépendamment du bélier expiatoire, par lequel on lui obtiendra grâce. 9 Toute chose prélevée ou tout objet consacré offert par les enfants d'Israël au pontife, lui appartiendra. 10 Possesseur d'une chose sainte, on peut en disposer; dès qu'on l'a donnée au pontife, elle est à lui."

Rashi

En commettant une infidélité envers Hachem On répète ici le paragraphe relatif au voleur qui « a juré mensongèrement », énoncé dans la sidra Wayiqra (Wayiqra 5, 21 et suivants) : « celui qui a commis une infidélité envers Hachem, qui a dénié à son prochain… » Sa répétition est due à l’introduction de deux règles nouvelles : l’une qui crée l’obligation d’une confession (verset suivant), ce qui veut dire que l’auteur n’est tenu de payer le cinquième et d’offrir un acham (Wayiqra 5, 24) sur la foi de la déposition des témoins que s’il a avoué son acte. La seconde de ces règles est que le dédommagement d’un vol commis au préjudice d’un converti [qui n’a pas d’héritiers] revient aux kohanim (Sifri).

Et si l’homme n’a pas de personne qui ait droit de rachat Si le demandeur qui lui a fait prêter serment est mort sans héritiers.

Pour lui restituer la dette Lorsqu’il s’est décidé à avouer son délit. Nos maîtres se sont demandé : « Peut-il exister en Israël quelqu’un qui n’ait pas d’héritiers, soit un fils ou une fille soit un frère, ou un quelconque parent de sa famille paternelle en remontant jusqu’à Ya‘aqov ? Il s’agit donc ici d’un converti qui est mort et qui n’a pas d’héritiers. » (Baba Qama 109a).

La dette la restituée Le montant en principal additionné du cinquième (Baba Qama 110a).

À Hachem sera au pontife Hachem l’a acquis et l’a donné au kohen de service (Baba Qama 109b).

Indépendamment du bélier des propitiations (kippourim) Dont il est stipulé dans Wayiqra (5, 25) qu’il faut l’offrir.

Texte 2

L'Éternel parla à Moïse en ces termes: 12 "Parle aux enfants d'Israël et dis-leur: Si la femme de quelqu'un, déviant de ses devoirs, lui devient infidèle; 13 si un homme a eu avec elle un commerce charnel à l'insu de son époux, et qu'elle ait été clandestinement déshonorée, nul cependant ne déposant contre elle, parce qu'elle n'a pas été surprise, 14 mais qu'un esprit de jalousie se soit emparé de lui et qu'il soupçonne sa femme, effectivement déshonorée; ou qu'un esprit de jalousie se soit emparé de lui et qu'il soupçonne sa femme, bien qu'elle n'ait point subi le déshonneur, 15 cet homme conduira sa femme devant le pontife, et présentera pour offrande, à cause d'elle

Et le pontife la fera approcher, et il la placera en présence du Seigneur. 17 Le pontife puisera de l'eau sainte dans un vase d'argile, prendra de la poussière se trouvant sur le sol du tabernacle et la mettra dans cette eau. 18 Plaçant alors la femme en présence du Seigneur, le pontife lui découvrira la tête et lui posera sur les mains l'oblation de ressouvenir, qui est l'oblation de jalousie, tandis qu'il tiendra dans sa propre main les eaux amères de la malédiction. 19 Puis le pontife adjurera cette femme. Il lui dira: "Si un homme n'a pas eu commerce avec toi, si tu n'as pas dévié, en te souillant, de tes devoirs envers ton époux, sois épargnée par ces eaux amères de la malédiction. 20 Mais s'il est vrai que tu aies trahi ton époux et te sois laissée déshonorer; si un homme a eu commerce avec toi, autre que ton époux…" 21 Alors le pontife adjurera la femme par le serment d'imprécation, et il dira à la femme: "Que l'Éternel fasse de toi un sujet d'imprécation et de serment au milieu de ton peuple, en faisant lui l'Éternel dépérir ton flanc et gonfler ton ventre;

Rashi

Un homme, un homme [Cette répétition] nous apprend qu’elle est doublement infidèle : à Hachem, « “homme” de guerre » (Chemoth 15, 3) là-haut, et à son mari ici-bas.

ריקאנטי במדבר פרק ה פסוק יב

ומעלה בו מעל, הא בחד סגיא אמאי תרי, אלא חד לעילא וחד לתתא, חד לכנסת ישראל וחד לבעלה, בגיני כך והביא האיש את אשתו אל הכהן [שם טו], אמאי אל הכהן, רזא דמלה בגין דכהנא שושבינא איהו דמטרוניתא, הכא אית לאיסתכלא הא כתיב [ויקרא א, ה] ושחט את בן הבקר לפני יי', ושחט אחרא ולא כהנא, דכהנא אסיר ליה בדינא בגין דלא יפגם ההוא אתרא דאחיד ביה, ואת אמרת והביא האיש את אשתו אל הכהן למידן דינהא, אלא ודאי כהנא לדא בגין דאיהו שושבינא דמטרוניתא, וכל נשי עלמא מתברכן בכנסת ישראל, וכהנא קאים לאתקנא מילין דמטרוניתא ולעיינא בכל מה דאיצטריכא, בגיני כך כהנא לדא ולא אחרא

Et elle aurait commis une infidelite, pourquoi deux infidelites, elle n’en n’a commis qu’une seule ? en realite elle en a comise deux une en vers le ciel et une envers la terre. Une envers l’assemblee d’israel et l’autre envers son mari. C’est pour cette raison que le mari doit amener se femme chez le kohen, pourquoi chez le kohen ? le secret de la chose reside dans le fait que le kohen est le garcon d’honneur de la princesse. Ici il y a lieu de faire une remarque au sujet des sacrifices il semble que kohen ne doive pas faire lui même la chehitah de l’animal, pour ne pas qu’il soit lie a la justice, et ici c’est lui qui doit juger la femme ? mais ce n’est certainement pas kohen qui juge la femme, c’est simplement le garcon d’honneur de la princesse. Et toutes les femmes du monde sont benis par l’intermediaire de l’assemblee d’israel, et le kohen doit faire attention a ce que la princesse recouvent tout ce dont elle a besoin.

Genèse 39 8

Or, Joseph était beau de taille et beau de visage. 7 Il arriva, après ces faits, que la femme de son maître jeta les yeux sur Joseph. Elle lui dit: "Viens reposer près de moi." 8 Il s'y refusa, en disant à la femme de son maître: "Vois, mon maître ne me demande compte de rien dans sa maison et toutes ses affaires il les a remises en mes mains; 9 il n'est pas plus grand que moi dans cette maison et il ne m'a rien défendu, sinon toi, parce que tu es son épouse; et comment puis je commettre un si grand méfait et offenser le Seigneur?" 10 Quoiqu'elle en parlât chaque jour à Joseph, il ne cédait point à ses vœux en venant à ses côtés pour avoir commerce avec elle.

Genèse 6 9

Ceci est l'histoire de Noé. Noé fut un homme juste, irréprochable, entre ses contemporains; il se conduisit selon Dieu. 10 Noé engendra trois fils: Sem, Cham et Japhet. 11 Or, la terre s'était corrompue devant Dieu, et elle s'était remplie d'iniquité. 12 Dieu considéra que la terre était corrompue, toute créature ayant perverti sa voie sur la terre.

Rashi

Toute chair ayant corrompu Même les animaux domestiques, même les bêtes sauvages et les oiseaux s’accouplaient hors de leur propre espèce (Sanhèdrin 108a)

Sanhedrin 63

Rab Judah said in Rab's name: The Israelites knew that the idols were nonentities, but they engaged in idolatry only that they might openly satisfy their incestuous lusts. R. Mesharshia objected: As those who remember their children, so they longed for their altars, and their graves by the green trees etc;28  which R. Eleazar interpreted. As one who yearns for his son [so they yearned]?29  — That was after they became addicted thereto.30  Come and hear: And I will cast your carcases upon the carcases of your idols.31  It was related of Elijah the Righteous, that whilst searching for those who were languishing with hunger in Jerusalem, he once found a child faint with hunger lying upon a dungheap. On questioning him as to the family to which he belonged, he replied, 'I belong to such and such a family.' He asked: 'Are any of that family left,' and he answered, 'None, excepting myself.' Thereupon he asked: 'If I teach thee something by which thou wilt live, wilt thou learn?' He replied, 'Yes.' 'Then,' said he, 'recite every day, Hear O Israel, the Lord is our God, the Lord is one.' But the child retorted, 'Be silent, for one must not make mention of the name of the Lord.'1  [He said this] because his father and mother had not taught him [to serve the Lord], and straightway he brought forth an idol from his bosom, embracing and kissing it, until his stomach burst, his idol fell to the earth, and he upon it, thus fulfilling the verse, And I shall cast your carcases upon the carcases of your idols.2  — That too was after they became addicted thereto

©2018 by Uriel Aviges.