• Rav Uriel Aviges

Identite et Sexualite



Les documents

LE SÉMINAIRE, LIVRE XVIII. D'UN DISCOURS QUI NE SERAIT PAS DU SEMBLANT de Jacques Lacan. Texte établi par Jacques-Alain Miller

L'homme serait l'esclave du semblant, contraint, pour exister, à exhiber sans cesse une virilité qu'il ne contrôle pas, tandis que la femme serait plus proche d'une épreuve de vérité, d'une sorte d'écriture ou d'"archi-écriture" qui lui permettrait d'échapper au semblant. Aussi bien la femme est-elle alors "pas-toute", là où l'homme a besoin d'être un "au moins un", c'est-à-dire un "tout", ou, à défaut, un semblant du Tout. D'où l'aphorisme : "Il n'y a pas de rapport sexuel", ce qui veut dire, plus simplement, que la relation amoureuse n'est pas un rapport mais plutôt une lutte entre deux contraires, chacun en position dissymétrique en regard de l'autre.

Genese 48

C'est un rameau fertile que Joseph, un rameau fertile au bord d'une fontaine; il dépasse les autres rameaux le long de la muraille. 23 Ils l'ont exaspéré et frappé de leurs flèches; ils l'ont pris en haine, les fiers archers: 24 mais son arc est resté plein de vigueur et les muscles de ses bras sont demeurés fermes grâce au Protecteur de Jacob, qui par là préparait la vie au rocher d'Israël; 25 grâce au Dieu de ton père, qui sera ton appui et au Tout-Puissant, qui te bénira des bénédictions supérieures du ciel

Rashi

Rocher d’Israël Le mot èven (« rocher ») est composé, selon le Targoum, de av (« père ») et de ben (« fils »), c’est-à-dire Ya‘aqov et ses fils. Et nos maîtres ont expliqué l’expression « son arc est resté plein de vigueur » comme voulant dire qu’il a su, en présence de la femme de son maître, maîtriser son instinct. Le mot qacheto (« son arc ») s’applique ici à la semence, laquelle est lancée comme une flèche. Quant aux « muscles de ses bras demeurés fermes », ils désignent la semence qui s’est écoulée par ses doigts. « Par les mains du protecteur de Ya’aqov » : l’image de son père lui est alors apparue (Sota 36b).

Or Israël préférait Joseph à ses autres enfants parce qu'il était le fils de sa vieillesse; et il lui avait fait une tunique à rayures.

Rashi

Il avait les mêmes traits de visage (ziv iqounin) que lui-même (ibid.).

תלמוד בבלי מסכת פסחים דף קיב עמוד א

לא תבשל בקדירה שבישל בה חבירך. מאי ניהו - גרושה בחיי בעלה. דאמר מר: גרוש שנשא גרושה - ארבע דעות במטה. ואי בעית אימא: אפילו באלמנה, שאין כל אצבעות שוות.

Ne cuisine pas dans une casserole que ton ami a utilisée, qu’est-ce que cela veut dire ? ne te marie pas avec une divorcée dont le mari est encore vivant, car le maitre a dit : « un divorcé qui se marie avec une divorcée, cela fait quatre personnes dans le lit ». Et il est aussi possible d’expliquer, que même une veuve rentre dans cette catégorie, par ce que pas tous les doigts sont égaux.

Nietzche par dela bien et mal

N’écrit-on pas des livres précisément pour cacher ce qu’on a en soi ? Il ne croira pas qu’un philosophe puisse avoir des opinions « dernières et essentielles », que chez lui, derrière une caverne, il n’y ait pas nécessairement une caverne plus profonde — un monde plus vaste, plus étrange, plus riche, au-dessus d’une surface, un bas fond sous chaque fond, sous chaque « fondement ». Toute philosophie est une « philosophie de premier plan » — c’est là un jugement de solitaire. « Il y a quelque chose d’arbitraire dans le fait qu’il s’est arrêté ici, qu’il a regardé en arrière et autour de lui, qu’il n’a pas creusé plus avant et qu’il a jeté de côté la bêche, — il faut voir en cela une part de méfiance. » Toute philosophie cache aussi une philosophie, toute opinion est aussi une retraite, toute parole un masque.

©2018 by Uriel Aviges.