©2018 by Uriel Aviges.

  • Rav Uriel Aviges

Chalom Bait

Video en 3 parties





Les documents

Baba metsiah 59 a

ואמר רב כל ההולך בעצת אשתו נופל בגיהנם שנאמר (מלכים א כא, כה) רק לא היה כאחאב וגו' א"ל רב פפא לאביי והא אמרי אינשי איתתך גוצא גחין ותלחוש לה לא קשיא הא במילי דעלמא והא במילי דביתא לישנא אחרינא הא במילי דשמיא והא במילי דעלמא

Et Rav dit: Néanmoins, quiconque suit les conseils de sa femme descend dans en enfer, comme il est dit: «Mais il n’y en avait aucun comme Achab, qui s’était livré pour faire ce qui était mal aux yeux du Seigneur, car Jézabel sa femme l’avait incité »(I Rois 21:25).

Rav Pappa a dit à Abaye: Mais ne dites-vous pas un proverbe populaire: « Si votre femme est petite, courbez-vous et murmurez-la et consultez-la? La Guemara répond: Ce n’est pas difficile, car cette déclaration de Rav indique que l’on ne doit pas suivre son conseil en général; et ce proverbe dit que l'on suit ses conseils en ce qui concerne la maison.

La Guemara présente une autre version de cette distinction: cette déclaration de Rav soutient qu'il ne faut pas suivre les conseils de sa femme en matière divine; et ce proverbe soutient qu'il faut suivre ses conseils en général.

Livre des rois 1 21

Rois 1, 21 (Français) 1 Voici ce qui arriva à la suite de ces événements. Naboth, le Jezreélite, demeurant à Jezreël, possédait une vigne auprès du palais d'Achab, roi de Samarie. 2 Achab paria ainsi à Naboth: "Cède-moi ta vigne pour que j'en fasse un jardin potager, car elle est près de ma maison; je te donnerai en échange une vigne meilleure. Si tu le préfères, je t'en remettrai la valeur en argent." , 3 Naboth répondit à Achab: "Le Seigneur me préserve de te céder l'héritage de mes pères!" 4 Achab rentra chez lui triste et abattu, à cause de la réponse que lui avait faite Naboth le Jézreélite, en disant: "Je ne te céderai pas l'héritage de mes pères." Il se jeta sur son lit, la face tournée vers le mur, et ne prit point d'aliments. 5 Jézabel, sa femme, vint le voir et lui dit: "Pourquoi ton esprit est-il abattu et ne prends-tu pas de nourriture?" 6 Il lui répondit: "C'est que j'ai parlé à Naboth, le Jezreélite, et lui ai dit: "Donne-moi ta vigne à prix d'argent, ou, si tu le préfères, je t'en donnerai une autre à la place. Il a répondu: Je ne te donnerai point ma vigne." 7 Jézabel, sa femme, lui répondit: "Est-ce bien toi qui exerces aujourd'hui la royauté sur Israël? Lève-toi, prends de la nourriture et sois de bonne humeur; c'est moi qui te procurerai la vigne de Naboth, le Jezreélite." 8 Elle écrivit des lettres au nom d'Achab, les scella du sceau royal et les expédia aux anciens et aux nobles de sa ville, qui demeuraient près de Naboth. 9 Elle avait écrit dans ces lettres: "Proclamez un jeûne, faites asseoir Naboth à la tête du peuple; 10 placez en face de lui deux individus sans scrupules, qui déposeront contre lui, en disant: Tu as outragé Dieu et le Roi. Puis on le fera sortir, et on le tuera à coups de pierres." 11 Les anciens et les nobles, qui habitaient dans sa ville, exécutèrent l'ordre de Jézabel, tel qu'il était consigné dans les lettres qu'elle leur avait envoyées. 12 Ils proclamèrent un jeûne, et placèrent Naboth à la tête du peuple. 13 Les deux hommes, des gens pervers, vinrent s'asseoir en face de lui, et déposèrent contre Naboth en présence du peuple en disant: "Naboth a outragé Dieu et le roi." On l'emmena hors de la ville, on le lapida, et il mourut. 14 Puis on envoya dire à Jézabel: "Naboth a été lapidé, il est mort." 15 En recevant cette nouvelle, Jézabel dit à Achab: "Va, prends possession de la vigne de Naboth, le Jezreélite, qui avait refusé de te la céder à prix d'argent; Naboth a cessé de vivre, et il est mort." 16 En apprenant la mort de Naboth, Achab se leva et se dirigea vers la vigne de Naboth pour en prendre possession. 17 Mais la parole de l'Eternel s'adressa à Elie, le Tisbite, en ces termes: 18 "Lève-toi, va au-devant d'Achab, roi d'Israël, qui est à Samarie; il se trouve dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. 19 Tu lui parleras en ces termes: Ainsi a dit l'Eternel: Quoi! Tu as assassiné et maintenant tu prends possession! Ainsi parle l'Eternel: A cette même place où les chiens ont léché le sang de Naboth, ils lécheront aussi le tien." 20 Achab dit à Elie: "Tu m'as donc atteint, ô mon ennemi? Je t'ai atteint, répondit-il, parce que tu t'es livré toi-même en faisant ce qui déplaît à l'Eternel. 21 Eh bien! Moi, (dit l'Eternel), je susciterai le malheur contre toi, je balaierai tes derniers vestiges, je ne laisserai point subsister d'Achab la plus infime créature, ni retraite, ni ressources en Israël. 22 Bref, je traiterai ta maison comme celle de Jéroboam, fils de Nebat, et comme celle de Baasa, fils d'Ahiyya, parce que tu as provoqué mon irritation et fait pécher Israël. 23 Et sur Jézabel aussi le Seigneur a dit cette parole: Les chiens dévoreront Jézabel dans le territoire de Jezreël.

Baba kamah 60 a

רב הונא אמר גדישים דשעורים דישראל הוו דהוו מטמרי פלשתים בהו וקא מיבעיא ליה מהו להציל עצמו בממון חבירו

שלחו ליה אסור להציל עצמו בממון חבירו אבל אתה מלך אתה [ומלך] פורץ לעשות לו דרך ואין מוחין בידו

Rav Huna donna une explication différente du verset: il y avait des piles d'orge appartenant à des Juifs dans lesquelles se cachaient les Philistins, et David voulait les incendier pour les tuer et sauver sa vie. Il a soulevé le dilemme: Qu'est-ce que le halakha? Est-il permis de se sauver en détruisant les biens d'un autre?

Ils lui ont envoyé la réponse suivante: Il est interdit de se sauver en détruisant les biens d'un autre. Mais vous êtes roi, et un roi peut franchir la clôture d’un individu pour se frayer un chemin, et nul ne peut protester contre son action, c’est-à-dire que les lois normales de dommage ne vous concerne pas puisque vous êtes roi.

Hagahot maimoniyot 4 6

הגהות מיימוניות הלכות מלכים פרק ד הלכה ו

[ב] ומה שנענש אחאב על שדה נבות אר"ת מפני שהכתוב אומר ונתן לעבדיו ולא לעצמו א"נ אם היה רוצה ליקח בחנם היה הרשות בידו אבל הוא שאל למכור לו ובמה שלא רצה למכור לו לא נחשב כמורד במלכות תוס' וה"ר שמשון מאנבי"ל פירוש דוקא מלך על כל ישראל מותר וה"ר ורדימס פירש דאין מותר אלא בשדות לקוחים אבל נחלת אבותיו לא והיינו דקאמר נבות חלילה לי מה' מתתי את נחלת אבותי לך ע"כ:

Pour ahav a-t-il été puni sur le champs de navot ? rabenou tam a répondu que le verset donne le droit au roi de donner le champs d’un de ses sujets a ses esclaves mais pas a lui-même, et il est possible aussi que si il aurait voulu le prendre gratuitement il aurait pu, mais comme il a cherche a l’acheter, navot avait le droit de lui dire qu’il ne voulait pas vendre.

Chabat 56a

En ce qui concerne ce qui est écrit: "Et vous, vous l'avez tué avec l'épée des enfants d'Ammon", cela signifie: de même que David n'êtes pas puni pour les soldats tués par l'épée des enfants d'Ammon au cours de la guerre De même, il n'était pas punissable pour la mort d'Urie le Hittite.

Quelle est la raison pour laquelle David n'était pas responsable de la mort d'Uriah? Parce qu'Uriah était un rebel contre le trône. Comme il l'a dit à David: «Mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur sont campés dans les champs» (II Samuel 11:11). En présence du roi, on ne peut se référer à un autre que son seigneur. C'est une revolte.

Data zekenim fin de bamidbar

Selon notre auteur, ce à quoi David a fait allusion lorsqu'il a dit à son fils Salomon que Yoav avait commis quelque chose de perfide contre lui, pour lequel il était aussi coupable de la peine de mort, a été évoqué a une autre occasion, à savoir que Yoav avait exposé Uriah hachitti, le premier mari de Bat Sheva, à la mort presque certaine dans la guerre contre les Ammonites. Quand Uriah a été tué, les autres soldats étaient très en colère contre Yoav, leur commandant, pour avoir permis à un héros comme Uriah d'être exposé inutilement. Yoav a alors montré à ses soldats une lettre qu'il avait reçue du roi David dans laquelle le roi qui avait assisté à la bataille depuis sa maison lui avait expressément ordonné de veiller à ce qu'Uriah soit tué pendant une bataille. Dévoiler le secret du roi à tout un chacun était un péché pour lequel Yoav était coupable d'une autre manière.

Assez étrangement, le livre de Samuel 24,1 continue tout de suite que Dieu était en colère contre Israël sans préciser ce qui avait provoqué la colère de Dieu, à la suite de quoi il avait tenté de conduire David à un recensement de la population. La colère a peut-être été provoquée par le meurtre d’Uriah. Si tel est le cas, il est logique que juste avant ce verset, Uriah figure parmi les 37 héros exceptionnels de l’armée de David. On peut expliquer tout cela au moyen d'une parabole. Un roi chargea ses serviteurs de noter pour lui tous les hommes qui méritaient des distinctions spéciales et la raison pour laquelle ils méritaient ces distinctions.

Les serviteurs ont fait, et ils ont présenté la liste au roi et ont commencé à lire la liste devant lui. Le roi s'informa de la situation actuelle de chacune de ces personnes et de ce qu'elles étaient actuellement en train de faire. C’est la raison pour laquelle chacun d’entre eux a été cité nommément, jusqu’à ce qu’il en vienne à un de ces hommes qui s’est rendu coupable d’un délit malgré avoir été un sujet extrêmement loyal du roi. En raison de ce délit, il avait été tué parce qu'ils ne lui avaient pas apporté son soutien à un moment crucial. En entendant cela, le roi se mit en colère et déchira toute la liste. Il leur donna le choix entre l’une des trois punitions encourues pour leur traitement négligent de ce loyal serviteur. Ils pourraient soit supporter une période de famine, soit être impliqués dans une guerre dangereuse dans un pays lointain, soit subir des coups physiques douloureux. Ils ont unanimement répondu qu'ils laissaient le roi décider, car ils étaient convaincus que, sachant qu'il était un souverain miséricordieux, il saurait comment traiter avec eux. Le roi leur ordonna d'écrire une nouvelle liste de ces sujets extrêmement loyaux, mais de placer le nom de celui qui s'était rendu coupable d'un délit à la toute fin de cette liste. Après avoir reçu leur punition physique, ils ont écrit la nouvelle liste avec le nom du parti coupable d'un délit (Uriah) à la fin de cette liste.

Maximes des pere 1 12

Hillel et Shammai ont reçu [la tradition orale] d'eux. Hillel disait: soyez des disciples d'Aaron, aimant la paix et recherchant la paix, aimant l'humanité et les rapprochant de la Torah.

Exode 32

1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s'attroupa autour d'Aaron et lui dit: "Allons! fais-nous un dieu qui marche à notre tête, puisque celui-ci, Moïse, l'homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu." 2 Aaron leur répondit: "Détachez les pendants d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et me les apportez." 3 Tous se dépouillèrent des pendants d'or qui étaient à leurs oreilles et les apportèrent à Aaron. 4 Ayant reçu cet or de leurs mains, il le jeta en moule et en fit un veau de métal; et ils dirent: "Voilà tes dieux, ô Israël, qui t'ont fait sortir du pays d'Égypte!" 5 Ce que voyant, Aaron érigea devant lui un autel et il proclama: "A demain une solennité pour l'Éternel!" 6 Ils s'empressèrent, dès le lendemain, d'offrir des holocaustes, d'amener des victimes rémunératoires;

Moïse dit à Aaron: "Que t'avait fait ce peuple, pour que tu l'aies induit à une telle prévarication?" 22 Aaron répondit: "Que mon seigneur ne se courrouce point; toi-même tu sais combien ce peuple est prompt au mal. 23 Ils m'ont dit: ‘Fabrique-nous un dieu qui marche à notre tête, puisque celui-ci, Moïse, l'homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu.’ 24 Je leur ai répondu: ‘Qui a de l'or?’ et ils s'en sont dépouillés et me l'ont livré; je l'ai jeté au feu et ce veau en est sorti." 25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre; qu'Aaron l'y avait abandonné, le dégradant ainsi devant ses ennemis

Yomah 53b

La Guemara commente que cela a également été enseigné dans une baraïta: Celui qui prie doit reculer de trois pas lorsqu'il termine sa prière, puis réciter: « La paix ». Et s'il ne l'a pas fait, il aurait ete préférable qu'il ne prie pas.

Genese 2

L’Éternel-Dieu dit: "Il n’est pas bon que l’homme soit isolé; je lui ferai une aide digne de lui." 19 L’Éternel-Dieu avait formé de matière terrestre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel. Il les amena devant l’homme pour qu’il avisât à les nommer; et telle chaque espèce animée serait nommée par l’homme, tel serait son nom. 20 L’homme imposa des noms à tous les animaux qui paissent, aux oiseaux du ciel, à toutes les bêtes sauvages; mais pour lui-même, il ne trouva pas de compagne qui lui fût assortie. 21 L’Éternel-Dieu fit peser une torpeur sur l’Homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et forma un tissu de chair à la place.22 L’Éternel-Dieu organisa en une femme la côte qu’il avait prise à l’homme, et il la présenta à l’homme. 23 Et l’homme dit: "Celle-ci, pour le coup, est un membre extrait de mes membres et une chair de ma chair; celle-ci sera nommée Icha, parce qu'elle a été prise de Ich." 24 C'est pourquoi l'homme abandonne son père et sa mère; il s'unit à sa femme, et ils deviennent une seule chair.

Rashi

Cette fois, celle-ci Cela nous enseigne que Adam s’est uni à tous les animaux et à toutes les bêtes, mais qu’il n’a trouvé d’épanouissement que par son union avec ‘Hawa (Yevamoth 63a).